En périphérie de Strasbourg se trouve Schiltigheim, une ville qui a accueilli par le passé de nombreuses industries aujourd’hui devenues autant de friches. Les anciens bureaux de France Telecom était un lieu célèbre chez les pratiquants de l’urbex et les combattants de paintball. Le bâtiment a été rasé en 2016 pour laisser place à un immeuble de logements.

Notre visite n’était pas très intéressante. Tout a été cassé depuis longtemps. Il restait l’architecture « moderne » d’un temps révolu. L’extérieur en aluminium faisait penser à l’entrée d’un vaisseau spatial imaginé dans les années 60. L’intérieur présentait une immense verrière qui fuyait par tous les côtés.

Le nom de France Telecom évoque les années 80, le service public et le minitel. Le bâtiment était un peu à cette image, à la fois futuriste et déjà désuet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *