Pour la première fois, je décide de sortir en solo et c’est une mauvaise idée. L’accès au site est trop facile (un mini-portail déjà ouvert). Je passe mon temps l’œil vissé à l’objectif. Je ne vois pas les trous dans le sol, de plus d’un mètre de profondeur, un peu comme des oubliettes. Par chance, je ne suis pas tombé mais je regrette d’avoir été aussi imprudent.

Le site est fréquemment visité depuis longtemps mais bizarrement les objets d’époque sont toujours là, comme cette bande de sauvegarde informatique. Le site est apparemment aussi dangereux car j’ai lu dans le journal qu’un adolescent s’était gravement blessé en tombant d’un toit.

Malgré tout, l’endroit reste intéressant, notamment pour ses grandes fresques peintes.

Istra était une imprimerie renommée qui a mis la clé sous la porte en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *